"Le Seigneur fera de toi sa plus grande joie"

Lors de la messe des Jeunes de ce samedi, la communauté paroissiale a la joie d’accueillir 3 jeunes catéchumènes (qui demandent le baptême) et 4 autres jeunes qui font ce soir leur première communion.

Ce dimanche est celui de la Joie (Gaudete). Il est comme une pause au milieu de l’Avent et comme une anticipation de la joie de Noël.

Après l'entrée en église de Zoé, Noé et Noa et la lecture de la Parole, l’homélie du père Théophane nous interroge sur ce qui nous pousse à entreprendre une activité, que ce soit par exemple du foot, du piano ou du dessin.

Bien sûr parce que l’on en a envie mais aussi parce que cela contribue à notre bonheur. Et pour cela, nous sommes prêts à tous les sacrifices : comme par exemple, nous priver de sommeil pour finir un livre qui nous happe et qu’on ne peut se résoudre à refermer avant d’aller dormir. Le désir est un moteur.

Cependant, chacun sait que ce qui attire n’est pas forcément bon pour nous. Mais en connaissant et en faisant l’expérience de la vraie joie, cela peut nous aider au discernement. La vraie joie dure, nous fait grandir et se communique.

Tout comme ces jeunes qui sont sur leur parcours de foi, avons nous le vrai désir de rencontrer le Christ ? Et est -ce que cela nous procure la vraie joie ?

Ce soir dans l’évangile, le prophète Saint Jean Baptiste nous dresse une liste qui ressemblerait à une liste de devoirs pour la semaine (Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! […] Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde).

En choisissant de suivre Jésus, chacun peut faire l’expérience que ce désir d’être heureux est comblé. Et cela est une des raisons d’accepter ce chemin de conversion qui semble parfois ardu !

Enfin, un autre critère pour être certain de goûter à la vraie joie, c’est qu’être heureux est contagieux. La joie se transmet et cela pourra donner envie aux autres de suivre ce chemin de conversion.

Alors, demandons au Seigneur de laisser la joie envahir notre vie. Et ce témoignage changera notre monde. C’est certain !

Ce soir, les chanteurs et musiciens d'Exult’êtes qui accompagnent chaque messe des jeunes ont rendu cette célébration radieuse et réjouissante comme doit l'être ce dimanche de la Joie. Merci à eux !

Article publié par Anne- Fleur • Publié Dimanche 16 décembre 2018 • 176 visites

keyboard_arrow_up